10 conseils pour optimiser son chauffage en hiver

Pour une majorité de particuliers, se chauffer en hiver s’accompagne de contraintes. C’est également une des dépenses principales pour les ménages français. Il existe heureusement des solutions pour réduire significativement ces coûts énergétiques.

Nos experts vous donnent 10 conseils fondamentaux pour optimiser les performances de votre chauffage durant les mois d’hiver.

Sommaire :

optimiser son système de chauffage et radiateurs

1 : Anticipez l’entretien de votre système

Généralement, les particuliers attendent le dernier moment pour assurer la vérification et l’entretien de leur système pour se chauffer.

N’attendez pas d’être au cœur de l’hiver pour prévoir cette révision. Il est préférable de l’effectuer durant l’été ou l’automne avec un chauffagiste certifié et qualifié.

2 : Faites le choix d’une chaudière au gaz

Le choix d’une chaudière à condensation au gaz peut rapidement être un bon investissement.

En effet, ces appareils sont très performants et des aides sont possibles. En travaillant avec un professionnel labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), vous vous assurez un travail de haute qualité à moindre coût.

3 : Réalisez un bilan thermique de l’habitat

Un habitat peut être mal isolé à cause de faiblesses sur des parties sensibles : les jonctions avec l’extérieur. On appelle ces zones des “ponts thermiques”,  elles mettent en péril les performances de votre confort.

N’hésitez pas à consulter un professionnel pour faire réaliser un bilan thermique de votre habitation. Cette démarche permet d’estimer les déperditions de chaleur et de faire réaliser des travaux d’isolation adéquats.

4 : La solution du chauffage d’appoint

Pour les particuliers qui ne souhaitent pas réaliser une isolation complète ou un changement de chaudière, il existe d’autres solutions.

Ainsi, pour optimiser un chauffage, vous pouvez en installer un dit « d’appoint » utilisant des énergies plus propres et naturelles. C’est le cas par exemple des pompes à chaleur air air (appelé également climatisation réversible, à ne pas confondre avec les PAC air eau) qui permettent de faire des économies significatives sur vos factures.

5 : Obtenir une température idéale dans chaque pièce

Dans une maison, chaque pièce ne nécessite pas les mêmes besoins en chauffage. Une pièce à vivre comme le salon nécessite un niveau de température de 20 °C en moyenne. En effet, on y passe plus de temps que dans une chambre où une température de 17 °C suffira. Une cuisine est un autre espace de la maison particulièrement fréquentée. On estime sa température idéale à 19 °C.

Aujourd’hui, la domotique peut vous aider à gérer de manière optimale votre consommation d’énergie. L’enjeu est de réduire la température aux heures les moins fréquentées du jour et de la nuit.

En enlevant un degré dans chaque pièce, il est aussi possible de faire des économies  en réduisant jusqu’à 7 % de votre facture énergétique. Notons qu’une salle surchauffée est aussi néfaste pour le porte-monnaie que pour la santé.

6 : Confiez l’entretien à un expert en chauffage

L’intervention d’un professionnel permet d’assurer certaines vérifications spécifiques. Cette révision permet de :

  • vérifier la qualité de certaines espaces, comme le brûleur ou le corps de chauffe,
  • mettre en place les meilleurs réglages pour optimiser votre chaudière,
  • nettoyer les parties qui le nécessitent, comme le conduit de raccordement par exemple.

Seul un professionnel spécialisé pourra réaliser ces missions en toute sécurité.

7 : Attention au gaspillage énergétique

Certaines mauvaises habitudes peuvent compromettre votre consommation de chauffage. L’enjeu est de mettre en place des gestes de bon sens :

  • pensez à fermer vos volets à la tombée de la nuit pour éviter que le froid ne rentre,
  • baissez votre thermostat le soir pour privilégier un logement frais au coucher,
  • réévaluer la bonne isolation de vos tuyaux de chauffe,
  • pensez à activer le mode hors gel de votre chaudière si vous vous absentez quelques jours,
  • définissez les horaires où vous avez besoin de chauffage sur votre programmateur,
  • évitez de maintenir vos radiateurs allumés au moment où vous aérez.

Au moment de l’installation, un professionnel vous oriente sur les gestes écoresponsables à privilégier. En effet, le fonctionnement dépend également du type de combustible et de l’appareil choisi.

8 : Installez un détecteur de présence

Pour optimiser la production de chaleur en hiver, certains appareils permettent d’installer des détecteurs de présence. Cela signifie que le radiateur chauffe seulement s’il détecte une personne dans la pièce.

9 : Renseignez-vous sur les nouveaux systèmes de chauffage

De plus en plus de consommateurs privilégient l’installation de chaudières à condensation, modernes et techniques. Qu’elles fonctionnent au fioul ou au gaz, elles réutilisent l’énergie présente dans les fumées. Les modèles à condensation offrent un rendement supérieur à 100 % et permettent une réduction des dépenses énergétiques de 30 % en moyenne.

10 : Isolez votre habitat

Enfin, améliorez l’isolation de votre maison. Il s’agit d’un aspect essentiel pour optimiser vos dépenses de chauffage. En isolant une habitation, vous permettez de limiter les déperditions de chaleur tout en supprimant les ponts thermiques.

L’isolation est à privilégier sur certaines zones spécifiques de la maison. C’est notamment le cas pour les murs, la toiture, le plancher, les portes et les fenêtres. Dans certains cas, vous pouvez bénéficier de subventions dans le cadre du plan de transition énergétique.

Être
rappelé
Être
rappelé
Demande de rappel

Nous avons besoin de votre avis